Oyé, oyé, braves gens !

Comme vous pouvez (ou pas) le deviner, la cour des miracle d’agend’Arts va rester en sommeil le temps de festoyer en comité très, très, très, très restreint dans nos chaumières.  Les spectacles auront lieu (ou pas) selon le bon  vouloir du roi et de son conseil d’état. 

Nos saltimbanques et baladins seront néanmoins prêt à se déplacer (ou pas) jusqu’à notre cours des miracles si les règles changent (ou pas).

Les places prises avant janvier ne seront pas remboursables mais donneront lieu à une invitation sur un prochain spectacle. 

Voilà, voilà, et comme le dis notre très chère Lady Roselyne « à la revoyure »… ou pas…

L’équipe d’agend’Arts