Le temps des cerises.

Bonjour à tous !

Qu’il est doux le mois de mai, son ébullition, ses explosions de couleurs, le grand rugissement d’une nature qui s’éveille, la sève qui monte pour rosir les peaux et les idées; c’est le temps du sucre, des bras de soleil qui s’engouffrent par la fenêtre, c’est le temps des cerises, des idéaux, de l’espoir qui germe sur les barricades. Un Paris résistant, Buenos Aires qui se lève… et 1968, une année presque ordinaire dans les rues de la capitale. Cette semaine la compagnie Trois petits points va nous faire revivre le déroulement d’une révolte qui légua -il y a déjà un demi-siècle- d’autres couleurs au printemps hexagonal. Samedi et dimanche nous recevons les chansons-poèmes de Tibert pour un savoureux voyage autour des arrangements envoûtant d’un cello basse. Théâtre, chanson ! Pensez à réserver votre révolution ! Belle semaine !

Cette semaine…

Mercredi 23, jeudi 24 et vendredi 25  à 20h30Affiche projet-04

68, UNE ANNEE PRESQUE ORDINAIRE

5€/10€

 

Tibert copie© Yannick Perrin

Samedi 26 à 20h30, dimanche 27 à 18h.

TIBERT

5€/10€

 

 

Publicités