Novembre 2021

Jeudi 11, vendredi 12 novembre à 20h – Carte Blanche à Michel SANLAVILLE

En 1ère partie :
Peau d’arbre

Avec Michel Sanlaville

Peau d’arbre parle de tranches de vie de mon enfance autour de souvenirs sur mon grand-père qui était menuisier de son village.

Un gars qui m’aura laissé, j’en suis sûr, l’envie de bien faire les choses à travers sa minutie du geste d’artisan, d’amoureux du BEAU, d’amoureux du BOIS, d’inventeur des MOTS, d’Artiste, de Rêveur.
En voulant rendre hommage à mon grand-père, ‘le Pépé’, je joue un texte et une fresque sonore sur le thème de l’Arbre, des Racines, du Bois, des Sons d’outils en atelier, le tout illustré et soutenu par ma Contrebasse diseuse, bruiteuse, percussive, et ma Voix railleuse, rieuse, parlée, chantée.
Ayant été ébéniste, mon oreille de « musicien » a comme enregistré et réarrangé dans ma mémoire les sons d’atelier.
Peau d’arbre : Une étrange symphonie pour Voix, Outils et Machines à bois.
Ma contrebasse y est à tour de rôle : Arbre, Cabane, Nichoir, Miroir, Outil, Établi, Meuble, Corps, Personnage, Instrument.

Regard extérieur, bienveillant et constructif: Hélène GRANGE (comédienne, chanteuse, auteure et qui fait partie du Collectif « Les Zondits »)

En 2ème partie :
Extrême !

Michel SANLAVILLE contrebassiste et compositeur propose deux instants en Duo avec deux Amis de l’Extrême.
Successivement avec :
Patrick SAPIN Musicien au Soubassophone. Artiste éclectique il est également comédien, plasticien. Membre du Collectif « La Tribu Hérisson ». Et Li’ang ZHAO Virtuose du ERHU (violon chinois). Musicien du Projet Shinear, ou sur des rencontres de musiques traditionnelles, et Jazz. A ce Duo se rajoutera THEO SANLAVILLE au Cajon.
Les compositions sont du sur-mesure pour défier les 2 instruments de mondes aux extrêmes « le Grave et l’Aigu ».

Lien sur la billetterie de la soirée du 11
Lien sur la billetterie de la soirée du 12